Tout savoir sur Diane Nash, la militante pacifiste pour les droits civiques des noirs américains.

Même si elle n’est pas directement concernée par la défense des droits civiques des noirs américains, Diane Nash a militée avec ferveur toute sa vie pour cette cause. Reconnue tardivement comme une figure emblématique de la lutte pour les droits civiques, elle a pourtant entrepris des actions qui se sont avérées très efficaces. Diane Nash est comme les autres héros des droits civiques aux États-Unis, une partisane de la non-violence. Restez avec moi pour en savoir plus sur le parcours extraordinaire de Diane Nash.

Une femme sensible à la ségrégation raciale, je dis Diane Nash 💕

Diane Nash au centre de la photo

Diane Judith Nash est née en 1938 à Chicago aux États-Unis. Elle a été élevée par sa grand-mère, car ses parents ont été mobilisés pendant la Seconde Guerre mondiale. Son père fut en tant que soldat, sa mère en tant qu’opératrice radio.

Sa grand-mère lui transmet une éducation de grande qualité. Cette femme a une très grande influence sur sa petite-fille. Par la suite, Diana Nash effectue ses études à Chicago puis à Washington.

Pour la suite de ses études, elle décide de partir étudier à Nashville dans le Tennessee. Lorsqu’elle arrive à l’université Fisk, elle sera confrontée pour la première fois à la ségrégation raciale. Elle est surtout surprise par la dureté des lois de Jim Crow. Jusque là, elle a toujours été protégée des injustices proférées à l’encontre des noirs américains.

Les débuts de Diane en tant que militante

À partir du moment où elle a pris conscience de la manière dont les noirs américains étaient traités dans le Sud du pays, Diane Nash rejoint le mouvement des droits civiques malgré l’incompréhension de sa famille. Elle commence par participer à des réunions du mouvement non violent étudiant auprès du révérend James Lawson. Dans un premier temps, Diane Nash n’a pas souhaitée participer aux actions menées par le groupe.

James Lawson

Cependant, ses qualités notamment en matière d’éloquence l’ont rattrapé et elle est devenue, malgré elle, très impliquée dans ce mouvement étudiant pour la lutte des droits civiques. Si bien, qu’elle est devenue présidente du Comité de Coordination Non violent des étudiants de Nashville. Ainsi, à l’âge de 22 ans Diane Nash était déjà une meneuse du mouvement étudiant des droits civiques des Afro-Américains.

Diane, une militante ultra-engagée

Diana Nash est particulièrement célèbre pour son engagement sans limites pour la cause des noirs américains aux États-Unis. Pour servir la cause, a rapidement participé à de différents types d’actions.

Elle n’a pas hésitée à se faire arrêter par solidarité pour des étudiants emprisonnés pour avoir participé à des actions. Diane incite également les étudiants arrêtés à ne pas payer leur caution. Elle n’hésite pas non plus à interpeller les politiques comme elle le fit avec le maire de Nashville.

Malgré sa peur, Diane Nash est prête à purger des peines de prison pour servir la lutte pour les droits civiques alors même qu’elle est enceinte. Les actions qu’elle met en place sont particulièrement efficaces.

Par exemple, après avoir interpellé le maire de Nashville, celui-ci s’est rendu compte qu’il est injuste que des personnes soient discriminées à cause de leur couleur de peau. Quelques semaines plus tard, les personnes de couleurs ont eu le droit de consommer au comptoir ✊🏾!

Cet article est revenu sur l’extraordinaire parcours de Diane Nash, une militante pour les droits civiques des noirs américains. Originaire de Chicago, elle a découvert l’ampleur des injustices envers les Afro-Américains en étudiant à Nashville. Depuis, ce moment, elle n’a cessée de lutter pour la défense des droits civiques.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to site top