Focus sur le tissu bazin, le tissu africain venu d’ailleurs !

En Afrique de l’Ouest, tout le monde possède son bazin pour les grandes occasions. Que ce soit pour porter à un mariage ou lors d’un baptême, le tissu bazin se décline en boubou, en pagne… Il est aussi bien porté par les hommes que par les femmes.

Synonyme d’élégance et de richesse, le bazin représente un certain investissement pour les familles, que ce soit au Mali, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, en Guinée, ou même au Burkina Faso. Brodé ou teinté, le bazin est à la pointe de la mode. Lisez la suite de cet article, pour tout savoir sur le tissu bazin, le tissu africain venu d’ailleurs !

Les origines du tissu bazin

Contrairement aux apparences, le bazin n’est pas du tout originaire d’Afrique. En effet, le mot bazin vient de l’italien “ bambagia” qui signifie “ouate de coton” en français. Il s’agit d’un coton damassé. Cela fait référence au damas, une étoffe sur laquelle les motifs sont incrustés dans le tissu. C’est le tissage de la matière qui les fait apparaître. Le tissu est ensuite amidonné pour obtenir une texture raide. Le bazin était fabriqué en Angleterre au 18ème siècle.

Le bazin était aussi produit en France au 19 ème siècle. Les Européens s’en servaient pour linge de table et comme rideaux. On ne sait pas exactement dans quelles conditions le bazin a été importé en Afrique. On raconte qu’un voyageur a découvert le tissu par hasard en Allemagne et aurait tout de suite compris que le bazin plairait aux Africains ! 

Les différents types de tissu bazin

Séchage au soleil du bazin possédant différentes couleurs, différentes formes.

Le bazin est un tissu extrêmement apprécié en Afrique de l’Ouest. On le retrouve sous différentes formes, couleurs et motifs. On distingue notamment 3 types de tissus bazin de qualité différente  : le bazin riche, le bazin de deuxième choix et le damas chinois. 

Le bazin riche est un tissu de qualité supérieure qui contient uniquement du coton fin de première qualité. Il est étonnamment brillant et très agréable à porter. C’est le type de bazin le plus coûteux. Le bazin de deuxième choix est un bazin de moindre qualité. Il a été conçu pour faire concurrence au bazin chinois qui est très peu cher. Il permet de s’habiller en bazin à moindre coût sans trop lésiner sur la qualité. Le bazin de deuxième choix coûte deux fois moins cher que le bazin riche. 

Enfin, le damas chinois est importé par la Chine en Afrique. Il est de qualité très médiocre, mais permet aux familles les plus pauvres de bien s’habiller pour les grandes occasions. Son prix peut être  jusqu’à quatre fois moins cher que le bazin riche.

Le procédé de fabrication du bazin

Si le bazin est un tissu très élégant et agréable à porter, il faut savoir que son procédé de fabrication est très complexe. La difficulté vient notamment du fait que les motifs sont tissés directement lors de la fabrication du coton. Les fils utilisés sont très fins. Le tissu est ensuite blanchi et si nécessaire teinté. Pour obtenir ce côté brillant, le bazin est trempé dans de la gomme arabique.

Pour obtenir ce côté brillant, le bazin est trempé dans de la gomme arabique par nos mamans.

Pour le raidir, on frappe le bazin sur une surface en bois. Il faut savoir qu’à ce jour, le bazin n’est toujours pas fabriqué en Afrique. Malgré son succès, il continue d’être importé d’Europe et de Chine avant d’être teint sur place.

Cet article vous a présenté le bazin, un tissu typiquement africain, qui vient, en fait, d’ailleurs. En Afrique de l’Ouest, ce tissu est porté par tous, hommes, femmes et enfants au quotidien mais aussi pour les grandes occasions. Étonnamment, malgré son succès, ce tissu d’une grande qualité est toujours fabriqué à l’extérieur.

Laissez nous un commentaires, on se fera un plaisir de vous répondre !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to site top