Karidja Touré
CINÉMA HUMOUR

Karidja Touré : Portrait d’une Actrice Talentueuse

Karidja Touré, née le 14 février 1994 à Bondy, est une actrice française qui a rapidement marqué le monde du cinéma par son talent et sa présence remarquable à l’écran.

Biographie de Karidja Touré

Originaire du 15e arrondissement de Paris, Karidja Touré fait ses premiers pas dans le monde du cinéma d’une manière des plus inattendues. Alors qu’elle est en première année de BTS assistant-manager, elle est repérée à la Foire du Trône en compagnie d’amis. À seulement 18 ans, elle décroche le premier rôle dans « Bande de filles », le troisième long-métrage de la réalisatrice Céline Sciamma. Dans ce film, elle incarne le personnage de Marieme, surnommée « Vic », et cette performance lui vaut une nomination au César du meilleur espoir féminin en 2015.

Karidja Touré dans Bande de Filles

Karidja Touré ne s’arrête pas là. Elle enchaîne avec un second rôle dans le road movie « Skokan » de Petr Václav, présenté au Festival de Cannes. En 2017, elle tient l’un des premiers rôles dans la comédie « La Colle » d’Alexandre Castagnetti, et apparaît également dans la comédie dramatique « Ce qui nous lie » de Cédric Klapisch. Elle se distingue par sa polyvalence en incarnant le rôle d’une vendangeuse bretonne.

En 2018, Karidja Touré contribue à l’ouvrage collectif « Noire n’est pas mon métier », où elle partage ses expériences dans l’industrie cinématographique, soulignant les défis auxquels elle a dû faire face en tant qu’actrice noire.

Que sait-on de la Vie Privée de Karidja ?

En dehors de sa carrière cinématographique, Karidja Touré est entourée de sa famille, comprenant un petit frère et une grande sœur.

Karidja Touré

Filmographie

Sa filmographie impressionnante comprend plusieurs longs métrages, parmi lesquels « Bande de filles », « La Colle », « Ce qui nous lie », et « Ima ». Elle a également participé à des courts métrages tels que « The Adventures of Selika » en 2017.

En 2022, elle fait une incursion dans le monde de la télévision avec la série « Drôle », où elle interprète le rôle d’Aminata, la sœur d’Aïssatou. Elle a également joué dans des clips musicaux, notamment « Jeune » de Louane en 2015 et « Jolie nana » d’Aya Nakamura en 2020.

Karidja Touré s’est également aventurée sur les planches avec des performances théâtrales notables, dont « Les Justes » d’Albert Camus en 2019 et « Une mort dans la famille » d’Alexander Zeldin en 2021.

Publication et Distinctions

En 2018, Karidja Touré contribue à l’ouvrage « Noire n’est pas mon métier », partageant ses réflexions sur son parcours dans le cinéma.

Ses talents ont été reconnus par plusieurs distinctions, dont le Grand Prix Elle Cinéma en 2014 en tant que Révélation de l’année pour « Bande de filles ». Elle a également remporté le Chlotrudis Awards en 2016 dans la catégorie meilleure actrice pour le même film.

Karidja Touré

Nommée aux Prix Lumières et aux Césars en 2015 pour le meilleur espoir féminin dans « Bande de filles », elle a également été nominée aux Black Reel Awards en 2016 dans la catégorie meilleure actrice dans un film.

Karidja Touré continue de laisser une empreinte indélébile dans l’industrie cinématographique, alliant talent, diversité de rôles, et engagement. Son parcours prometteur laisse présager une carrière riche et variée dans les années à venir.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.