Tout sur le tissu shweshwe

Il est vrai que le tissu shweshwe a beaucoup évolué en Afrique, influençant au passage les peuples Sotho, Zulu et Xhosa. Toutefois, les origines de ce tissu utilisés pour créer des vêtements confortables pour les femmes et pour les hommes remontent en Asie et en Europe.

Le shweshwe a été introduit en Afrique notamment par le commerce européen. Ce tissu 100 % coton, à l’odeur et au toucher caractéristiques est aujourd’hui traditionnel et moderne. Aujourd’hui, il est utilisé pour créer des vêtements femme avec du coton imprimé. Découvrez les origines et les caractéristiques du shweshwe qui est aujourd’hui une pièce phare de la mode femme sud-africaine.

Les origines de ce tissu

Les premiers tissus shweshwe ont été acheminés d’Asie de l’Est vers l’Europe, en passant par l’Afrique. En effet, ils faisaient partie des marchandises commerciales qui quittaient l’Afrique australe, précisément la colonie néerlandaise du Cap en 1652, pour l’Europe. C’étaient des tissus indigo à motifs vifs et variés qui provenaient de l’Inde et du Bengale. Leur teinture naturelle était obtenue grâce à une plante qu’on ne retrouvait pas en Europe, à cause du climat froid. Par contre, la plante poussait bien en Inde orientale. 

Bientôt, on retrouvait naturellement le tissu indigo au Cap où il était utilisé non seulement par les Hollandais, mais aussi par les Khoikhoi et les esclaves. Par ailleurs, le tissu imprimé indigo tirerait le nom de tissu shweshwe du roi Moshoeshoe, chef basotho. Le tissu avait été offert au roi par les missionnaires français, pendant les années 1840. Face à sa grande satisfaction, le roi fit connaître le tissu par tous les habitants du royaume, notamment par les Sothos et les Zoulous de son domaine. 

On appelait d’abord le tissu « chaussure à chaussure » avant de lui donner le nom de « shweshwe ». Toutefois, en Afrique du Sud, d’aucuns affirment que le nom du tissu est inspiré du bruit que font les jupes et robes shweshwe pendant que les femmes marchent. En effet, on entend le son shwish qui se répète trois fois de suite quand les femmes s’éloignent.

Quelques motifs du tissu shweshwe.
Différents motifs du tissu shweshwe

Ensuite, en 1858, ce tissu indigo est arrivé au Cap oriental, à travers les Allemands qui le portaient pour toutes les occasions. Ainsi, le shweshwe qui n’existait alors qu’en bleu est arrivé en Afrique du Sud. À l’époque, les femmes Xhosa, fréquentant ces derniers, ont commencé par porter le Shweshwe dit « imprimé allemand ». Progressivement, le tissu est devenu populaire dans tout le peuple Xhosa.

À partir d’un moment, le tissu shweshwe est imprimé un peu partout dans le monde et sert à créer des chemises pour chaque morphologie. Il est mis à profit pour l’habillement de tout le monde, surtout dans le domaine de la mode femme. D’abord, il est produit par des pays européens comme la Tchécoslovaquie et la Hongrie, puis en 1930, par l’Angleterre. À partir de 1940, les femmes sud-africaines portaient de plus en plus de shweshwe provenant d’Angleterre.

Les caractéristiques et l’apparition de nouvelles couleurs du shweshwe

Le shweshwe est un tissu distinctif connu sous le nom de chaussures à chaussures ou isishweshwe. Il s’agit avant tout d’un tissu imprimé qui a d’abord été teint à l’indigo. Des professionnels s’en servent pour habiller des personnalités, ce qui a contribué à la notoriété du tissu dans le monde.

Les caractéristiques du tissu

Le shweshwe constitue un tissu de marque déposée principalement produit par Three Cats. Cette dernière appartient aujourd’hui à la Da Gama Textiles située dans le canton de Zwelitsha. La Da Gama se retrouve à l’extérieur de King Williams Town dans le Cap oriental de l’Afrique du Sud. La marque imprime le tissu sur du coton cultivé localement, toujours dans le Cap oriental. Après la production, la commercialisation peut se faire avec des tissus au mètre. 

Pour produire le shweshwe, on fait passer du tissu de coton à travers des rouleaux en cuivre qui ont des motifs. Ensuite, pour blanchir ces motifs et créer des imprimés attrayants, on applique une solution d’acide faible sur le tissu. Aussi, on applique de l’amidon sur le tissu créé pour le préserver contre l’humidité.  

De par sa méthode de fabrication, le tissu shweshwe se distingue par une odeur, un toucher et un goût et des coutures qui lui sont propres. À ce propos, le tissu est raide au toucher, mais il perd sa raideur une fois qu’il est lavé. À cet effet, il est recommandé de le laver avant de le faire coudre, pour le rendre moins rigide et enlever l’amidon. Pour ce qui est du goût du tissu, il est salé. 

Enfin, généralement, les tissus shweshwe sont composés de motifs géométriques distincts de trois à quatre couleurs. Toutefois, il n’est pas rare de voir des tissus à motifs très abstraits. Dans tous les cas, vous aurez très vite l’embarras du choix si vous voulez acheter un tissu shweshwe ou même des rideaux créés à partir de cet élément.

L’apparition de nouvelles couleurs de shweshwe

À partir de 1982, la marque de vêtements britannique Tootal décide de favoriser la production locale du shweshwe. Pour ce faire, elle investit dans la Da Gama Textiles, un fabricant du Cap oriental. 

Les shweshwe de Da Gama ont connu beaucoup de succès. Bientôt, de nouvelles couleurs du tissu ont été créées comme le brun chocolat, le bordeaux, le beige, le kaki, etc. Vous pouvez même trouver dans le commerce un modèle multicolore avec un cocktail de couleurs. Osez la différence en l’achetant. Le tissu africain vous rendra élégant et vous fera sortir des sentiers battus.

De nombreuses années plus tard, Da Gama Textiles achète la marque Three Cats et fait d’elle la marque de tissus shweshwe la plus populaire, jusqu’à ce jour. Ensuite, le tissu a commencé à être produit dans des couleurs variées comme le rose vif, l’orange ensoleillée et le vert délicieux. En outre, des rayures y ont été intégrées et des motifs, comme les carreaux, ont été ajoutés. 

Un tissu traditionnel incorporé à la mode moderne 

Pour de nombreux peuples et dans les zones rurales, le tissu shweshwe sert surtout lors des cérémonies traditionnelles. Les peuples Xhosa, Sotho, Tswana et Pedi, en Afrique australe, portent ce tissu durant les cérémonies de mariage. Les robes de la mariée et celles des demoiselles d’honneur sont alors confectionnées à partir de ce tissu. Cela dit, le shweshwe est resté un tissu principalement traditionnel jusqu’aux années 2000. 

À partir de ce moment et sous l’influence de la mode mondiale, les jeunes créateurs de mode sud-africains ont commencé à intégrer le shweshwe dans la fabrication de vêtements modernes. Ils ont connu du succès avec ces vêtements innovants qui sont bientôt apparus sur les podiums de Prague, Paris et Londres.

Par ailleurs, à partir des années 2010, et jusqu’à nos jours, les tissus shweshwe ont des applications diverses. Ils servent notamment à confectionner des maillots de bain, des sous-vêtements masculins, et des vestes. Ils sont aussi utilisés pour fabriquer des pochettes, des colliers et des brogues. 

Aujourd’hui, les tissus shweshwe se déclinent dans des couleurs vives et des designs attrayants et chics. Aussi, il existe beaucoup de fournisseurs de ces tissus à travers le monde, surtout en Afrique du Sud. Les magasins proposent le tissu au détail et en gros, et livrent dans divers pays.


SUJET DE L’ARTICLE : TISSU SHWESHWE – MODE AFRICAINE – VÊTEMENT AFRICAIN

Laissez nous un commentaires, on se fera un plaisir de vous répondre !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to site top