Lorsqu’une femme débute l’allaitement, il peut y avoir des défis auxquels elle fait face, ce qui suscite souvent de nombreuses interrogations chez les deux parents. Il est important de comprendre que cela est tout à fait normal. Souvent, il faut du temps et du soutien pour s’adapter à cette nouvelle expérience.

Comment bien démarrer les premières tétées ?

Pour faciliter le démarrage de l’allaitement, il est préférable de rechercher un environnement calme. La présence des deux parents pour se soutenir mutuellement peut être rassurante.

Lorsqu’il s’agit de trouver les bonnes positions pour allaiter, l’élément clé est le confort, tant pour la maman que pour le bébé. Il est tout à fait normal de ne pas trouver immédiatement la position idéale et de devoir expérimenter différentes positions. Quel que soit le choix de position, il est essentiel de veiller à ce que la bouche du bébé soit largement ouverte, couvrant ainsi une grande partie de l’aréole et non seulement le mamelon.

allaitement maman, comment bien débuter les premières tétées de bébé ?
Photo de Jonathan Borba

En général, on propose les deux seins au bébé. On lui permet de terminer la tétée sur le premier sein, puis on lui présente le deuxième sein. La quantité qu’il prendra dépendra de ses besoins. Lors de la tétée suivante, commencez par le sein qu’il a tété en dernier la fois précédente. Cela permet d’assurer une alimentation équilibrée pour le bébé.

Comment s’assurer que bébé tète comme il faut ?

Pour déterminer si une tétée est efficace, il est essentiel d’observer attentivement votre bébé. Certains signes sont infaillibles :

  1. Votre bébé tète de manière régulière et prend des quantités substantielles de lait. Il peut faire de courtes pauses, mais il ne relâche jamais le sein.
  2. Vous pouvez entendre des déglutitions à chaque mouvement de succion de votre bébé.
  3. Votre bébé respire normalement tout en tétant, sans montrer de signes d’essoufflement.
  4. Ses joues restent pleines et ne semblent pas creuses.
allaitement de bébé
Photo de Jonathan Borba

À quelle fréquence faut-il allaiter bébé ?

Pour stimuler la production de lait, il est recommandé d’allaiter votre bébé à la demande et selon ses besoins. Au début de l’allaitement, il n’y a pas de rythme fixe, et votre bébé peut avoir besoin de téter aussi bien de jour que de nuit. Avec le temps, les rythmes de tétée se mettront en place de manière naturelle.

Pendant la phase d’établissement de l’allaitement, il est préférable d’éviter de donner des biberons de complément. En effet, plus votre bébé tète au sein, plus cela stimule la production de lait. Une fois que l’allaitement est bien établi, vous aurez la possibilité d’alterner entre l’allaitement maternel et l’utilisation de biberons de préparation pour nourrisson, ou même de lait maternel exprimé, selon vos préférences.

À LIRE AUSSI : Les positions d’allaitement [2024]

Le début d’allaitement ne devrait pas me provoquer de douleurs, non ?

Vous avez tout à fait raison, chère maman. L’allaitement ne devrait pas provoquer de douleur. Si vous ressentez de la douleur lors de l’allaitement, cela peut souvent être dû à une mauvaise position de la bouche de votre bébé ou à une prise incorrecte du sein, ce qui peut entraîner des crevasses, par exemple.

Dans de telles situations, je vous recommande de prendre doucement votre petit doigt et de le placer dans le coin de la bouche de votre bébé pour interrompre la tétée.

Ensuite, il est essentiel d’observer et d’améliorer votre position, celle de votre bébé, et la manière dont votre bébé prend le sein. Votre confort et celui de votre bébé sont primordiaux pour un allaitement réussi.

allaitement nourrisson
Photo de ALINA MATVEYCHEVA

Où trouver une aide ou des conseils au sujet de l’allaitement ?

Si le début de votre allaitement s’avère inconfortable, difficile, ou que vous vous posez des questions, n’hésitez pas à solliciter des conseils auprès de professionnels de santé compétents et diplômés en allaitement, tels que les sages-femmes, les puéricultrices, les auxiliaires de puériculture, les médecins, ou les consultants en lactation.

Vous pouvez les trouver à la maternité, au centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI), ou en consultation privée. En outre, vous pouvez également rechercher du soutien auprès d’associations ou de groupes de mamans. Plus tôt vous cherchez de l’aide, plus il sera facile de trouver les positions qui vous conviennent pour allaiter confortablement. Votre bien-être et celui de votre bébé sont primordiaux, et vous avez tout à fait le droit de demander de l’aide pour réussir votre expérience d’allaitement.

Similar Posts

7 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *